Discografía

Tango 3.0 Live

Gotan Project a fait plusieurs fois le tour de la planète, du Filmore West de San Francisco au Royal Festival hall de Londres, de l'Opéra de Sydney à l'Olympia de Paris, faisant se lever comme un seul homme - ou plutôt femme… - un public séduit par leurs disques, conquis par leurs concerts. Toutes les générations s'y retrouvent sans exception : aficionados des milongas et branchés dance-floor, amateurs de longue date et néophytes du tango. Pour donner toute sa profondeur de champs à cette bande-son «cinématographique», la scénographie millimétrée fait se succéder des images patiemment filmées et découpées par Prisca Lobjoy. Cette plasticienne apporte depuis dix ans l'indispensable touche féminine, nécessaire contrepoint sur une musique présupposée machiste. Son regard décadré ajoute un grain particulier : ce qu'il faut de sensualité et d'étrangeté à la bande-son élaborée en studio, un rien d'érotisme qui colle parfaitement à la peau du tango. Elle a fait entrer dans chaque concert l'intimité et les sentiments partagés de tous à travers une vision tout à fait singulière, loin de tous les clichés qui abondent en la matière, tout comme Gotan Project sublime la dramaturgie esthète du tango. C'est ce voyage que nous propose le réalisateur Fabien Raymond. Après avoir immortalisé de nombreux artistes français et étrangers (DVD musical de l'année aux Victoires de la Musique 2010 pour « Bashung à l'Olympia ») il offre au spectateur une place privilégiée au sein du concert filmé en haute définition au Casino de Paris en janvier 2011. Les bonus incluant vidéoscènes, clips ou encore une interview de Gotan Project contribueront à plonger le public dans cet univers poétique.

%s1 / %s2